03 59 28 18 69

En savoir plus sur le traitement de vos données personnelles.
Menu
475 Avenue de Dunkerque
59160 Lille (Lomme)
Lundi – Vendredi 9h – 19h
Samedi 9h – 12h

  • Droit du travail
  • Droit de la sécurité sociale
Cabinet d'avocats au Barreau de Lille Contactez-nous
11/09/2020 11:41

Conseils d’avocat : Comment prouver être victime de harcèlement moral de la part de son employeur ?

De nombreux salariés, victimes de harcèlement moral au travail finissent par perdre leurs procès devant les conseils de prud’hommes, faute de pouvoir démontrer les agissements qu’ils ont subis.

Le harcèlement moral se définit en droit du travail dès lors que sont caractérisés des agissements répétés ayant pour objet ou pour effet une dégradation des conditions de travail susceptibles de porter atteinte aux droits et à la dignité du salarié, d’altérer sa santé ou de compromettre son avenir professionnel, indépendamment de l’intention de son auteur (art. L. 1152-1 du Code du travail).

Les règles de preuve ont été aménagées par le Code du travail, qui exige du salarié d’établir la matérialité de faits précis et concordants constituant, selon lui, un harcèlement.

Il appartient ensuite au juge d’apprécier si ces éléments, pris dans leur ensemble, permettent de faire présumer l’existence d’un harcèlement moral.

Dans l’affirmative, il incombera alors à l’employeur de prouver que ces agissements ne sont pas constitutifs d’un tel harcèlement et que sa décision est justifiée par des éléments objectifs étrangers à tout harcèlement.

Un procès relatif à du harcèlement moral fonctionne donc en deux temps :
  1. Le salarié doit apporter suffisamment d’éléments laissant présumer l’existence d’un harcèlement moral
  2. S’il y parvient, il appartient ensuite à l’employeur de rapporter les éléments démontrant que ses agissements sont étrangers à tout harcèlement
Dans des faits repris dans un arrêt rendu par Cour d’appel de Bourges le 28 août 2020 (Cour d'appel de Bourges, Chambre sociale, 28 août 2020, n° 19/00529), une salariée d’une entreprise d’ambulance avait saisi le conseil de prud’hommes pour reprocher à son employeur des faits de harcèlement moral, qui avait entrainé son licenciement pour inaptitude.

Elle reprochait à son employeur :
  • Le comportement des anciens gérants de l’entreprise et notamment leur « gestion calamiteuse du management »
  • Le retrait de la « plupart », voire la « quasi-totalité » de ses attributions dès l’arrivée d’une nouvelle gérante dans l’entreprise.
  • Une « mise au placard » de la part de son employeur
  • Le manquement de son employeur à l’obligation d’adaptation à son poste de travail en ce qu’il ne lui aurait pas permis de se former au nouveau logiciel de gestion informatique.
  • De lui avoir fait part de sa volonté de ne pas la conserver dans les effectifs de l’entreprise, devant les autres salariés
 
Pour cela, la salariée versait notamment plusieurs attestations de collègues et de clients de l’entreprise.

Il est intéressant de noter que le conseil de prud’hommes a jugé que certains griefs reprochés à l’employeur étaient présumés établis sur la seule base de témoignages, et en écarter d’autres malgré la présence de témoignages.

Comment expliquer cette différence ?

La démonstration d’un harcèlement moral relève de la quantité des témoignages appuyant les dires du salarié, mais surtout de leur qualité !

Un témoignage extrêmement précis dans les évènements, les dates, les individus concernés aura bien plus de force probante que 10 témoignages vagues, imprécis et impersonnels.

Il n’est pas rare de lire des attestations inutilisables, faute de toute précision.

Exemple de témoignages inutilisable :

« J’atteste que Mr/Mme X a régulièrement été victime de harcèlement dans l’entreprise, qui n’a jamais rien fait pour elle »

Ou encore,

« J’atteste avoir souvent vu Mr/Mme X être mal à cause du comportement de certaines personnes dans l’entreprise qui l’ont harcelé. »

Ce type d’imprécision a été repris dans l’arrêt rendu par la Cour d’appel de Bourges :

« Elle verse ainsi aux débats l’attestation de M. F qui déclare que « Mme A a mis au rebus Mme X ». M. F AL toutefois cette remarque au fait que Mme A ait repris la gestion des appels téléphoniques et du planning. Il ne donne aucune indication ni sur le bureau occupé par Mme X, ni sur ses liens ou son absence de liens avec ses collègues et les clients passant au sein des bureaux de l’entreprise. L’appelante n’apporte par ailleurs aucun élément permettant d’étayer l’affirmation selon laquelle elle serait restée seule dans les anciens locaux de la société. » (Cour d'appel de Bourges, Chambre sociale, 28 août 2020, n° 19/00529)

A l’inverse, quand les témoignages sont précis, la Cour a considéré que les faits étaient constitués :

« Elle produit ainsi le témoignage de M. G, présent lors de la dite réunion, lequel atteste avoir entendu Mme A lui dire : « de toute façon, je ne voulais pas te reprendre au sein de l’entreprise, je n’ai fait que du social car à 60 ans tu n’aurais pas retrouvé du travail ».

Ce témoignage est corroboré par celui de Mme U J, ambulancière, laquelle indique que, deux jours après la signature de l’acte de vente, alors qu’elle passait au bureau de l’entreprise, Mme A lui aurait tenu des propos similaires sur Mme H, affirmant : " j’ai voulu la garder alors que j’en avais pas besoin, j’aurai[s] peut-être pas d[û], j’ai voulu être gentille car [au] vu de son âge je n'[ai] pas voulu qu’elle soit au chômage, tant pis pour moi, je vais peut-être le regretter, mais trop tard, c’est comme [ça] ". » (Cour d'appel de Bourges, Chambre sociale, 28 août 2020, n° 19/00529)

Si les témoignages peuvent être des preuves essentielles, les documents (emails, SMS, courriers etc.) émanant ou adressés à l’employeur sont des preuves rares mais importantes.

Enfin, si les certificats/courriers médicaux sont essentiels car constituant la preuve de la dégradation de l’état de santé à un moment donné, ils ne constituent pas la preuve d’agissements de harcèlement moral par l’employeur.

Un avocat spécialisé en droit du travail permet d’aider et d’accompagner le salarié dans la démonstration des faits de harcèlement subis.

Maître Romain DURIEU, avocat au barreau de Lille, exerce en droit du travail sur tout le territoire français.


Retour
Accueil téléphonique Lundi – Vendredi 9h – 19h
Samedi 9h – 12h
Contact 03 59 28 18 69 475 Avenue de Dunkerque
59160 Lille (Lomme)
Vous appréciez, partagez !
Romain Durieu Phone03 59 28 18 69
Adresse475 Avenue de Dunkerque
59160 Lille (Lomme)
Romain DURIEU Avocat Lille
5.0
Romain DURIEU Avocat Lille 5.0
mikaël Lepoutre
9 septembre, 2020, 4:16
Maître Durieu s'est montré professionnel, rassurant et disponible sur mes différentes interrogations.
Evy Maison Mulot
27 août, 2020, 3:55
Maître durieux un avocat jeune et talentueux, avec un travail de qualité. Il metrise très bien ses sujets et très disponible pour ses clients. Merci à vous je recommande sans hésitation.
John
22 juillet, 2020, 6:51
Très professionnel & surtout très attentif aux besoins des clients, merci encore maître Durieu ????????
François Tontale Piloné
8 novembre, 2019, 8:48
Maître Durieu est un avocat qui suit et conseille ses clients à chaque étape du dossier. Avec lui on ne se sent pas seul face à nos déboires !
Théo Triail
2 octobre, 2019, 8:27
Me Durieu a su me rassurer, me guider et m'apporter conseil pour éclaircir ma situation. Tout cela avec patience, pédagogie et expertise. (Translated by Google) Me Durieu was able to reassure me, guide me and bring me advice to clarify my situation. All this with patience, pedagogy and expertise.
constance coffin
23 septembre, 2019, 6:35
Avocat très professionnel et d'excellents conseils. A l'écoute de son client et très réactif. (Translated by Google) Very professional lawyer and excellent advice. Listening to his client and very responsive.
Saber gourari
19 septembre, 2019, 2:30
Compétent, réactif, a l’écoute et rassurant, je recommande vivement. (Translated by Google) Competent, responsive, attentive and reassuring, I highly recommend.
Sandrine Larue
18 septembre, 2019, 3:08
Très satisfaite de Me Durieu ,c’est un avocat à l’écoute toujours disponible pour la moindre demande. Il est très professionnel et très compétent dans son domaine (Translated by Google) Very satisfied with Me Durieu, it is a lawyer always attentive for any request. He is very professional and very competent in his field
Ingrid Desailly
7 juin, 2019, 12:40
Pleinement satisfaite de Me Durieu! Un avocat qui est toujours à l'écoute, professionnel, compétent et réactif! Une prise en charge du dossier très rapide, une analyse de la situation tout aussi rapide pour vous permettre de choisir la bonne direction.. Et un être humain simplement qui vous rappelle quand vous avez besoin, si vous avez des interrogations.... Je recommande! (Translated by Google) Fully satisfied with Me Durieu! A lawyer who is always attentive, professional, competent and responsive! Very fast file handling, an analysis of the situation just as fast to allow you to choose the right direction .. And a simple human being who reminds you when you need, if you have any questions .... I recommend!
Thai Do
6 juin, 2019, 3:41
Romain DURIEU est un avocat très compétent, super réactif et qui sait toujours répondre présent lorsque nous avons besoin de lui. Pleinement satisfait de ses services. Je recommande sans hésitation. (Translated by Google) Romain DURIEU is a very competent, super responsive lawyer who always knows how to respond when we need him. Fully satisfied with his services. I recommend without hesitation.
Samira Bien
6 juin, 2019, 2:25
Excellent avocat qui, immédiatement a pris en étude mon dossier. Un avocat très réactif, très disponible, à l'écoute, humain, déterminé, d'une grande maturité. Perspicace et pertinent quant à l'analyse de la situation. Indéniablement un vrai professionel du droit du travail ! Un très bon feeling dès le 1er contact, on se sent très vite en confiance. Je le recommande vivement ! (Translated by Google) Excellent lawyer who immediately took to study my file. A very responsive lawyer, very available, attentive, human, determined, of great maturity. Insightful and relevant to the analysis of the situation. Undeniably a true professional of labor law! A very good feeling from the first contact, you feel very quickly in confidence. I highly recommend it !